Georges Flipo interview Le film va faire un malheur Castor Astral le lauréat du prix littéraire 2010 salon du livre du net




abonnement au webzine

Les livres conseillés..

Georges Flipo... vous pouvez le connaître si vous suivez les palmarès des concours de nouvelles...
Georges Flipo... vous pouvez le connaître si vous suivez les blogs littéraires, son blog étant l'un des plus suivis...
Georges Flipo, vous l'avez peut-être découvert avec le Vertige des auteurs, son premier roman récompensé par le label des meilleurs premiers romans de l'année à Chambéry (14 romans distingués chaque année).
Georges Flipo vous avez ainsi sûrement déjà le plaisir de le savoir... Le film va faire un malheur, publié en 2009 par le Castor Astral, est le lauréat du prix littéraire 2010 salon du livre du net...

Et si vous découvrez Georges Flipo... une interview, son site et son blog pour la journée, ça vous va ?

Bientôt mars... et le printemps ?... et toujours le mois du SALON DU LIVRE... pas celui du net (lui est ouvert GRATUITEMENT toute l'année...) LE SALON DU LIVRE de PARIS... avec des éditeurs parfois fatigués de devoir PAYER un TARIF élevé pour UNE PLACE (qu'ils viennent sur le net gratuit...)


Georges Flipo donc...
SON INTERVIEW... des extraits dans ce webzine : pour des raisons techniques (le temps d'envoi)
SON INTERVIEW... en intégralité Sur http://www.salondulivre.pro.

SEPTIEME lauréat du Prix Salon du Livre du net, un prix de plus en plus recherché (la liste des livres non lauréats reste secrète !)
Qu'en dit Georges Flipo sur son blog, de ce prix littéraire ?...
l'écrivain le plus couronné de l'année... Je trouve cette idée géniale... Pendant quelques jours, l’écrivain ainsi primé est le plus couronné de l’année. Comprenez-vous son bonheur ? Je l’imagine, se levant tôt le matin, tous les premiers jours de janvier, pour mieux profiter de chaque heure de cette gloire éphémère. Je l’imagine penché sur son clavier, tapant chaque mot avec un amour infini ; car les mots de l’écrivain le plus couronné de l’année ne peuvent être ceux du tout venant ou du tout écrivant...

Le Prix littéraire du Salon du Livre du net, n'est pas le plus connu des prix littéraires, il ne bénéficie pas du soutien de journalistes parisiens... Mais vous pouvez le faire mieux connaître... sur votre site, votre blog, votre page facebook... des liens :

Agréable fin d'hiver,
Bonnes réflexions,

Stéphane Ternoise
http://www.ecrivain.pro

http://www.ventesdirectes.net lent début du répertoire des ventes directes.



lewebzinegratuit.com
    du réseau Ternoise
82 193 abonnés

Si ce webzine ne s'affiche pas correctement : CLIQUEZ ICI

salon du livre : - ...Et vous débutez par des nouvelles, les lançant dans le grand bain des concours. Naturellement, ou avec l'impression que la porte des "concours de nouvelles" est une bonne manière de se faire remarquer ?

Georges Flipo : - Ni l’un ni l’autre : j’ai participé à un premier concours à la suite d’un pari. Comme cela s’est bien conclu, j’ai continué. Je ne savais pas très bien où j’allais, mais ça m’amusait.


- ...Quand avez-vous cherché à vous faire publier ?

Très vite. Je n’avais pourtant aucun rêve de publication quand j’ai commencé les concours de nouvelles, mais j’ai rencontré, lors des remises de prix, des journalistes littéraires et surtout des auteurs (Serge Brussolo, Henri Vernes, Grégoire Pollet) qui m’ont incité à chercher un éditeur. J’ai tenté cela avec une joyeuse inconscience : j’ai préparé un recueil sans savoir qu’il était très difficile de commencer par des nouvelles dans l’édition. J’ai envoyé le recueil à plusieurs bonnes maisons, dont Anne Carrière, qui m’a aussitôt dit oui. Ce recueil La Diablada est sorti un an plus tard, en 2004. Le recueil sur le monde de l’entreprise, L’Étage de Dieu , a suivi deux ans plus tard.


- ...En 2007, le premier roman Le Vertige des auteurs, publié au Castor Astral, pourquoi être passé au roman ?

J’étais très content d’écrire des nouvelles, mais, en discutant avec les auteurs ou les directeurs littéraires dans les salons du livre, j’ai compris qu’il fallait écrire des romans pour être pris au sérieux. J’ai pondu ce premier roman pour voir si j’en étais capable.


- Et le sujet... concerne notre petit monde de l'édition... vous avez puisé votre inspiration dans la fréquentation des salons du livre ?

Un peu dans les salons et les concours, beaucoup dans mes fantasmes (j’ai vécu l’anti-expérience du héros : ses déboires, c’étaient tout ce que je ne voulais pas connaître), et surtout dans la fréquentation des forums d’auteurs amateurs.


- ...En janvier 09 Le film va faire un malheur, votre second roman, le milieu du cinéma... et une nouvelle récompense... est-ce le sentiment d'avoir atteint un objectif ?

Oui. J’ai été enchanté et rassuré d’obtenir ce prix. Je donne une grande importance aux prix littéraires. Est-ce parce que je cultive un certain complexe d’imposture ? J’aime que chacun de mes livres obtienne son bandana rouge : je considère cela comme une légitimisation du travail accompli.


-... Le personnage le plus attachant étant le truand... est-ce un message social ?

La réponse avec un lapsus révélateur du romancier, bien d'autres question auquel l'écrivain a répondu de manière à éclairer les internautes, qu'ils soient dans une démarche d'écriture ou de lecture...

Intégralité interview Georges Flipo

Et Georges Flipo des infos (dont son nouveau livre, premier roman policier) son site son blog
Mensuel gratuit chanson, littérature, observatoire internet / N°86 - 25 février 2010


WEBZINE TOTALEMENT GRATUIT...

Vous souhaitez soutenir la démarche du webzine (et faire de bonnes affaires) ?

http://www.aimer.tv
Des sites de rencontres. Merci de vous y inscrire...

Uniquement des revenus publicitaires... merci de visiter au moins un des sites suivants :



copyright : Stéphane TERNOISE -  25 février 2010 - NE PAS REPONDRE A CET ENVOI (adresse non utilisée en lecture)

Votre adresse abonnement :


Contact / Gestion Abonnement (désabonnement,changement adresse mail) : www.ternoise.net/contact/
Contact Postal : Jean-Luc Petit - BP 17 - 46800 Montcuq

Georges Flipo interview Le film va faire un malheur lauréat prix littéraire 2010

Sur le nouveau forum du webzine le 29 février 2020 : Prayssac 2 397 habitants 2 listes municipales 2020 Présentation.

Avant : Identité (note : nationale débat écrivain répond Eric Besson Sénèque ). Et Numéro spécial (note : Robert Philippe HERSANT marque PARUVENDU ) .